Accueil du site > Notre association > Actualité de l’association

Actualité de l’association

vendredi 18 septembre 2009

Cette page rassemble les brèves qui concernent l’actualité de notre association.

Une exposition franco-québécoise est présentée dans l’espace François Mitterrand à Chauny (Aisne) du 10 au 15 septembre 2018.

Le samedi 15 septembre 2018 à 15 heures, Alain Ripaux, président de FFO et vice-président de Frontenac-Amériques, fera une conférence intitulée : « Défendre la langue française et la francophonie ».

L’exposition « 400 ans de présence française en Amérique du Nord, du Québec à l’Acadie » se tient à Noyon (Oise) du 26 au 30 juin 2018 au théâtre du Chevalet, avec une conférence d’Alain Ripaux le samedi 30 juin à 17h.

Le bureau de l’association Francophonie Force Oblige remercie Monsieur Gilbert Lévesque de Montréal, militant depuis toujours de la francophonie, d’avoir bien voulu accepter de devenir membre bienfaiteur à vie de FFO et de devenir Délégué international pour le Québec et le Canada. Nous rappelons que l’association a été fondée par Alain Ripaux et Gilbert Lévesque peu après la conférence du 24 septembre 2017 à Montréal (Québec) sur "Charles de Gaulle et le Québec, de la Révolution tranquille au Québec libre".

En Picardie, Odile Bénedet et Bruno Ripert sont aussi membres fondateurs de cette association militante francophone.

N’hésitez pas contacter le président Alain Ripaux pour toutes précisions : francophonie.ffo2018@laposte.net ou alain.ripaux@laposte.net

Voici la nouvelle plaquette de présentation de l’association FFO :

PDF - 796 ko

Voici la bulletin d’adhésion à télécharger et à renvoyer :

PDF - 709.9 ko

Courrier à l'attention de M. Emmanuel Macron Le 20 janvier 2018, le Journal officiel a annoncé la création d’une nouvelle association franco-québécoise pour la défense de la langue française et le rayonnement de la francophonie et de la culture française. Cette association est basée en Picardie, dans la région de Noyon. Francophonie Force Oblige a surtout des ambitions nationales et internationales.

Les membres fondateurs : Odile Bénédet, Alain Ripaux et Bruno Ripert sont de grands amis du Québec et de la francophonie. Le président, Alain Ripaux, a fait de nombreux voyages au Québec et dans les pays francophones. Il fait régulièrement des conférences et a publié plusieurs ouvrages sur le Québec, la francophonie, les régions françaises de l’Ouest et sur Charles de Gaulle. L’association a de nombreux projets culturels et militants : organisation de conférences, de colloques, d’expositions, édition d’un bulletin d’information, de livres et de brochures sur l’histoire et la culture des peuples francophones.

FFO (Francophonie Force Oblige) souhaite intervenir auprès des élus et des pouvoirs publics pour obtenir l’application pleine et totale de la loi Toubon qui devait défendre la langue française. Elle a aussi pour objectif d’intervenir auprès des médias et des sociétés qui utilisent l’anglais de façon abusive et ne respectent pas notre langue nationale.

FFO veut intervenir auprès de Bruxelles et des organisations internationales afin que les documents de travail et les communications se fassent en français. Comme le rappelle le président de FFO : « N’oublions pas que le français est la langue de la République comme le précise l’article 2 de la Constitution de 1958 », que « le français a un statut officiel dans 32 pays et il est parlé par plus de 275 millions de francophones sur les cinq continents et c’est toujours une langue internationale de culture et de communication ».

Dans son dernier livre Charles de Gaulle, une certaine idée du Québec, Alain Ripaux écrivait « Depuis plus de vingt ans, nous sommes envahis par la culture anglo-saxonne et la langue anglaise qui s’impose dans de nombreux domaines : les médias, la presse, la télévision, la publicité, le commerce, Internet, l’enseignement supérieur, les institutions européennes, etc. »

Chaque jour, de nouveaux mots anglais sont imposés par les médias et le lobby anglo-saxon. Les jeunes générations ne savent plus rédiger de courriers en français classique et utilisent quotidiennement de nombreux anglicismes pour envoyer des courriels et des textos et communiquer avec leurs correspondants. Les médias, le monde des affaires et de la publicité sont particulièrement responsables et complices de cette situation inacceptable. La loi Toubon, votée le 4 août 1994, devait défendre la langue française. Mais, avec la complicité des gouvernements successifs et de certains groupes de pression anglophiles et proaméricains, cette loi n’a jamais été vraiment appliquée. Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, nous sommes trahis par nos élites qui rêvent d’un monde dominé par l’impérialisme politique, économique, culturel et linguistique anglo-saxon.

Au Québec, la Charte de la langue française, appelée aussi loi 101, votée par l’Assemblée nationale le 26 août 1977, a permis de donner un statut officiel au français et de protéger notre langue dans les secteurs de la toponymie, de la publicité, des affaires, du travail, de l’enseignement et de l’affichage. Le Conseil supérieur de la langue française contrôle la bonne application de cette loi et encourage les initiatives pour défendre la langue de Molière. Mais, avec le retour au pouvoir du Parti libéral fédéraliste et de l’arrivée de dizaine de milliers d’immigrants anglophones, notre langue commune se trouve particulièrement menacée, surtout à Montréal, deuxième ville francophone du monde.

Le président de FFO invite « tous les francophones à résister l’impérialisme culturel, linguistique, politique anglo-saxon ainsi qu’au colonialisme britannique et anglo-canadien ». Il souhaite une relance de la coopération avec le Québec et avec tous les peuples de langue française ainsi que de l’apparition d’une véritable solidarité francophone.

La première décision du bureau de l’association a été de nommer Gilbert Lévesque de Montréal, militant de longue date de la francophonie, Délégué international pour le Canada et le Québec. L’association recherche également des correspondants et des délégués dans les régions françaises ainsi qu’en Belgique, en Suisse et dans les pays et communautés francophones. La prochaine conférence d’Alain Ripaux aura lieu à l’occasion de la Semaine internationale de la francophonie. Le thème de la conférence sera « La francophonie universelle ou la diversité culturelle autour de la langue française ». Le premier numéro du bulletin d’information de FFO sortira au printemps prochain.

Les personnes intéressées par la défense de la langue française, le rayonnement de la francophonie et les activités de FFO peuvent contacter les personnes suivantes :

- Alain Ripaux - Auteur et conférencier - Président de FFO - 345, rue de la Mairie - 60400 Appilly (Hauts-de-France ) - Courriel : Francophonie.ffo2018@laposte.net ou alain.ripaux@laposte.net - Téléphone : 06 09 44 95 34

- Gilbert Lévesque - Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres - Délégué international de FFO pour le Québec et le Canada - Maison Durocher - 411-425, rue Sherbrooke Ouest - Montréal H3A 2V7 (Québec) - Canada - Téléphone : 00 1 514 526 06 96

Les amis de la langue française et de la francophonie peuvent se connecter sur le site internet suivant : www.frontenac-ameriques.org

L’Association Frontenac-Amériques est l’un des partenaires de Francophonie Forge Oblige.

Le Service Communication de FFO
Appilly, le 6 mars 2018

JPEG - 818.4 ko
Courrier de FFO au président de la république Emmanuel Macron à propos de la défense de la langue française :
PDF - 753.7 ko
Courrier d’Alain Ripaux à l’attention de M. Emmanuel Macron

Chers adhérents, Chers amis,

Au nom de notre Association Frontenac-Amériques, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2018. Que cette nouvelle année vous apporte santé et bonheur, mais aussi tout plein de réussite et de satisfaction dans tout ce que vous entreprendrez.

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées de projets mais également de vos articles, pour notre association qui a déjà passé le cap des 10 ans !

Il est maintenant possible d’adhérer directement en ligne par une transaction sécurisée « paypal ». La cotisation des membres actifs étant toujours fixée à 15 euros et celle des membres bienfaiteurs à 40 euros.

En vous disant à très bientôt, je vous prie de recevoir, chers adhérents, chers amis, mes plus cordiales salutations.

Nicolas PRÉVOST
Professeur d’histoire-géographie
Président de l’Association Frontenac-Amériques

Alain Ripaux a fait l’objet d’une invitation début septembre 2017 à la Radio Noy’On Air pour parler, dans l’émission "Le grand direct du week-end", de son livre et du voyage du Général de Gaulle au Québec en 1967. Vous pouvez ici réécouter l’intégralité de cette émission en cliquant sur l’icône ci-dessous :

MP3 - 27.7 Mo

À l’occasion des 50 ans du voyage du Général de Gaulle au Québec, Alain Ripaux, vice-président de l’Association Frontenac-Amériques, donnera une conférence à la Société Saint Jean-Baptiste de Montréal le dimanche 24 septembre à partir de 11 heures sur le thème "Charles de Gaulle, de la Révolution tranquille au Québec libre."

Cette conférence sera suivie du lancement québécois de son nouveau livre "Charles de Gaulle, une certaine idée du Québec" et d’une réception pour les invités.

La conférence aura lieu dans les salons de la Société Saint-Jean-Baptiste à l’adresse suivante :
Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal
82, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H2X 1X3
Canada
Site internet : http://ssjb.com/

Le livre d’Alain Ripaux peut être commandé en cliquant sur le lien ci-dessous où se trouvent toutes les informations :
http://www.frontenac-ameriques.org/litterature/breve/parution-du-livre-charles-de

Vous pouvez aussi consulter les autres liens ci-dessous :
http://ssjb.com/charles-de-gaulle-une-certaine-idee-du-quebec/
http://loutardeliberee.com/21368-2/

L’assemblée générale 2017 de la Fédération France-Québec Francophonie à Châtel-Guyon en Auvergne a été une belle réussite. La Table ronde sur l’Amérique française du vendredi 26 mai, qui a rassemblée divers spécialistes de ce sujet pour des échanges particulièrement intéressants, a donné lieu à un article dans le journal « La Montagne » du samedi 27 mai :

JPEG - 295.2 ko

En ce 24 juin 2017, jour de la Saint-Jean-Baptiste, bonne fête au Québec et à tous les francophones d’Amérique du Nord ! L’occasion de se replonger dans l’histoire du beau et précieux drapeau québécois :

Dans le cadre de l’Assemblée générale de l’Association France-Québec, qui se tient cette année à Châtel-Guyon près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Nicolas Prévost participera à une « Table Ronde » vendredi 26 mai 2017 à 15h sur le thème de la Francophonie des Amériques, en compagnie de Maxime Carrier-Légaré (délégué du Québec aux affaires francophones et multilatérales), Mathieu Caissie (conseiller à la direction de la francophonie internationale et multilatérale du gouvernement du Nouveau-Brunswick et représentant à l’OIF), Christian Philip (ancien président de France-Québec et ancien représentant du président de la République pour la Francophonie) et Michel Robitaille (PDG de LOJIQ, premier directeur du Centre de la Francophonie des Amériques et ancien Délégué général du Québec à Paris).

Vous pouvez télécharger le programme complet de cette Assemblée générale de Châtel-Guyon en cliquant sur le fichier ci-dessous :

PDF - 858.9 ko
Assemblée générale France-Québec 2017

Le vendredi 26 mai 2017, au cinéma Paradisio, 16 boulevard Ernest Noël à Noyon (Oise), Alain Ripaux donnera une conférence sur le thème « 450 ans de relations entre la France et le Québec, de Jacques Cartier à nos jours ».

Venez nombreux !

Sur invitation du "Club 41" d’Étampes, Nicolas Prévost prononcera une conférence sur l’histoire de la Nouvelle-France, à Arpajon, au 2 avenue de la Division Leclerc, le vendredi 9 décembre 2016 à 20h15.

Michel Hallé, né en 1959 à Beauport (Québec), est artiste-peintre. Il nous fait part de sa toute dernière création, « la plus grande maquette au monde de la Nouvelle-France ».

Vous pouvez avoir un large aperçu de cette impressionnante maquette en regardant la vidéo ci-dessous :

Vous pouvez également consulter le site officiel de l’artiste :
http://michelhalle.com/

Bravo pour cette très belle immersion dans l’histoire de la Nouvelle-France !

Si vous voulez avoir un aperçu des différents bâtiments qui se sont succédés, depuis l’époque de la Nouvelle-France en 1620 jusqu’à nos jours, à l’emplacement de l’actuel Château Frontenac qui domine la ville de Québec, vous pouvez visionner cette courte vidéo superbement réalisée :

À notre ami Henri Rethoré (1928-2015)

samedi 14 novembre 2015

Nous avons l’immense tristesse d’apprendre le décès, survenu le 11 novembre 2015 à Paris, de notre très grand ami Henri Rethoré.

Né en 1928 à Paris, Henri Rethoré se passionne très jeune pour l’histoire et il est très marqué par la Seconde guerre mondiale, notamment le débarquement des Canadiens à Dieppe en août 1942. Après des études à l’École nationale de la France d’outre-mer, il occupe différents postes en Afrique dans les années 1950 et 1960 pendant la période de la décolonisation, puis devient sous-directeur au Quai d’Orsay dans les années 1970. En 1979, il est nommé Consul général de France à Québec, poste qu’il occupe jusqu’en 1983 et qui le marquera pour la suite de sa vie. Il suit notamment de près le premier référendum sur la souveraineté du Québec, organisé par le Premier ministre de l’époque, René Lévesque. Il est ensuite nommé ambassadeur de France à Conakry en Guinée de 1984 à 1988 et à Kinshasa au Zaïre (actuelle République démocratique du Congo) de 1989 à 1992.

Henri Rethoré est toujours resté un très grand ami de l’Afrique et bien sûr du Québec. Très engagé dans la défense de la francophonie et dans la promotion de l’histoire et de la culture de nos cousins d’outre-Atlantique, il est co-président fondateur en 1998 avec Marcel Masse de la « Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs ». En 2004, lors de la fondation de notre association Frontenac-Amériques pour laquelle il a toujours montré le plus grand intérêt, il en devient Membre d’honneur et participe à toutes nos assemblées générales et à tous nos travaux, notamment notre colloque au château de Saint-Germain-en-Laye.

Passionnant, érudit, toujours d’une classe et d’une distinction sans limite, Henri Rethoré fait partie de ces personnalités hors du commun qui forcent l’admiration. Nous présentons à son épouse Marie-Ange et à l’ensemble de sa famille toutes nos plus sincères condoléances.

Ses obsèques seront célébrées le mercredi 18 novembre à 10h30 à Paris 17ème en l’église Saint-Ferdinand-des-Ternes, sa paroisse.

0 | 15 | 30 | 45 | 60

© Association Frontenac-Amériques. | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0