Accueil du site > Littérature > Nous avons écouté "En Français", rock Créole et Cajun de Louisiane

Nous avons écouté "En Français", rock Créole et Cajun de Louisiane

samedi 10 décembre 2011

À l’occasion du colloque "Tourisme et Francophonie" qui s’est tenu à Deshaies en Guadeloupe en décembre 2011, le directeur du CODOFIL (Conseil pour le Développement du Français en Louisiane), Joseph Dunn, nous a évoqué en détails la culture francophone louisianaise et nous a fait découvrir l’album de musique créole et cajun "En français", produit par Louis Michot et Bayou Tèche à Lafayette.

Ce magnifique petit album se donne pour objectif "d’apprendre au monde le français cadien et créole par les classiques du rock’n roll interprétés par des artistes de la Louisiane". Le CD compte 15 chansons, sur des rythmes cajun, blues et rock. Parmi elles, on peut y écouter notamment une reprise de Hey Joe (popularisée en son temps par Jimi Hendrix) en français et intitulée Eh Joe :

Eh Joe, ayoù t’es gone avec ton pistolet dans la main
J’ai parti tirer ma vieille
Tu connais, je l’ai trouvée avec un autre que moi
Ouais j’ai partir tirer ma vieille femme
Tu connais je l’ai trouvée avec un autre que moi
Et c’est pas bon non
Eh Joe j’ai entendu t’as tiré ta vieille
Tu l’as tirée ouais
Eh Joe j’ai entendu t’as tiré ta vieille
Tu l’as tirée
Elle est par terre
Ouais, je l’ai fait je l’ai tirée
Tu connais je l’ai trouvée avec un autre que moi
Je l’ai fais je l’ai tirée
Tu connais je l’ai trouvée avec autre que moi
Eh Joe alright
Eh Joe ayoù tu vas courir asteur
Dis-moi Joe ayoù t’es gone
Eh Joe ayoù tu vas courir asteur
Je suis gone en bas dans le Sud
Ouais, là-bas dans la Mexique ouais
Je suis gone en bas dans le Sud
Ouais, là-bas je vais m’en aller
Il n’y a pas de bourreau qui va mettre une corde autour de mon cou
Eh Joe faut tu gones dis "Bye-bye"
À tout quelqu’un
Faut tu gone Joe, asteur

On trouve également une reprise de la célèbre I love rock and roll et intitulée Moi J’aime Rock’n’Roll, sans oublier le serment de fidélité en français à la Bannière étoilée.

Je fais serment de fidélité au drapeau des États-Unis d’Amérique et à la République qu’il représente, une nation sous le regard de Dieu avec liberté et justice pour tous.

Une autre a particulièrement retenu notre attention, le blues de Roadhouse, qui contient une devise importante pour les Cajuns, "laisse les bons temps rouler" :

Garde tes yeux sur le chemin et tes mains sur la roue
Ouais on est gone au roadhouse on va avoir un bien bon temps
En arrière de la maison il y a un cabanon
Et ça c’est pour le monde qui aime aller en bas
Laisse les bons temps rouler
Laisse les rouler toute la nuit
Eh tite fille
Laisser tes vœux
Sauver la ville
Dret asteur
Je m’ai levé à matin et j’ai bu une can de bière
L’avenir est pas clair et la fin est après venir
Laisse les bons temps rouler
Laisse-les rouler toute la nuit

Merci à Joseph, bonne chance à cet album, et longue vie à la francophonie en Louisiane !

Nicolas Prévost

© Association Frontenac-Amériques. | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0